Split

Le palais de Dioclétien, le Temple de Jupiter, la plus petite cathédrale du monde... Découvrez les monuments les plus importants de Split, une ville aux racines romaines qui est devenue l'une des villes les plus visitées de Croatie.

Split est la deuxième plus grande ville de Croatie et l'une des destinations touristiques les plus populaires du pays. Avec plus de 200 000 habitants, Split est le centre névralgique de la Dalmatie et une étape incontournable des bateaux de croisière naviguant sur la mer Adriatique.

Un peu d'histoire

Les origines de Split remontent au IIe siècle av. J.-C avec la naissance de la colonie grecque d'Aspálathos. Un des moments clés de l'histoire de Split est l'arrivée dans la ville en 305 de l'empereur romain Dioclétien, qui décida de construire un grand palais fortifié dans cette nouvelle ville romaine appelée Salona.

Après presque trois cents ans de prospérité de Salona, la ville fut saccagée par les Slaves et les Byzantins. Au Moyen Âge, Split jouissait d'une grande autonomie, bien qu'elle fût restée piégée dans des conflits permanents entre les royaumes de Venise et de Hongrie. Finalement, les Vénitiens conquirent Split en 1420, tout en respectant une partie de son autonomie.

La ville de Dalmatie resta sous l'orbite du royaume de Venise jusqu'à l'arrivée des troupes françaises. En 1805, les troupes de Napoléon entrèrent dans la ville pour y rester pendant sept ans. Ensuite, apparut l'Empire austro-hongrois, qui contrôla Split pendant près d'un siècle jusqu'à ce que la ville soit intégrée à la Croatie et donc à la République de Yougoslavie.

Que voir à Split

Split est une ville cosmopolite qui combine le visage le plus moderne de la Croatie avec de précieux monuments historiques :

Palais de Dioclétien

Ce grand palais construit par l'empereur romain est le symbole de Split et a été déclaré site du patrimoine mondial par l'UNESCO. Il abrite non seulement la résidence de Dioclétien, mais aussi des temples, des arcs, des galeries souterraines et deux sphinx énigmatiques.

Cathédrale Saint-Domnius de Split

C'est la plus ancienne et la plus petite cathédrale du monde. Conçue par l'empereur Dioclétien comme son mausolée personnel, elle a aujourd'hui perdu son origine païenne et est devenu une cathédrale avec un autel, un orgue, plusieurs manuscrits et les tombeaux de deux martyrs.

Temple de Jupiter

Ce petit temple construit pour le culte du père de tous les dieux a conservé son architecture intérieure en parfait état depuis sa construction au IIIe siècle arès J.-C.​

Le port de Split

C'est sans aucun doute le quartier le plus animé de la ville, surtout la nuit. Dans cette zone entièrement piétonnière vous trouverez de nombreuses terrasses et restaurants. Vous pourrez également observer la maquette de la ville et une autre du Palais Dioclétien à son époque de splendeur maximale.

Statue de Grgur Ninski

Cette sculpture représente un évêque croate du Xe siècle qui tenta d'imposer le croate comme langue officielle de l'Église. Selon la légende, quiconque touche le gros orteil d'un de ses pieds pourra faire un vœu qui se réalisera.

Comment se rendre à Split

La ville de Split est située au nord de la région dalmate, à environ 230 kilomètres de Dubrovnik. Il y a plusieurs façons de se rendre à Split depuis Dubrovnik :

  • Si votre idée est de louer une voiture, vous devrez conduire pendant environ 4 heures. N'oubliez pas qu'il s'agit de routes classiques et que vous devrez traverser la frontière de la Bosnie-Herzégovine, ce pourquoi vous devrez présenter votre carte d'identité ou votre passeport. Nous vous recommandons de partir bien à l'avance pour éviter les files d'attente qui se forment en haute saison.
  • Une autre option est de prendre un bus de Dubrovnik à Split. Le trajet dure environ quatre heures et demie et vous devrez également présenter les documents nécessaires pour franchir la frontière avec la Bosnie-Herzégovine. C'est une alternative très économique, bien que vous devriez essayer de trouver des entreprises qui font le voyage directement, sans vous arrêter dans d'autres villes.
  • Vous pouvez aussi prendre un bateau pour aller de Dubrovnik à Split. Ces bateaux ne naviguent que de mai à octobre, mais c'est une option très intéressante. Le trajet est un peu plus rapide que le bus, il dure environ 3 heures, et le prix est d'environ 25 euros.