Musée de la Guerre d'Indépendance

Musée de la Guerre d'Indépendance

Le musée de la Guerre d'Indépendance expose, à travers des images, du matériel audiovisuel et des objets originaux, les ravages de la guerre yougoslave à Dubrovnik et comment les civils combattirent pour défendre leur pays.

Un peu d'histoire

Après la mort de Tito en 1980, l'union de six pays sous le nom de Yougoslavie commença à se briser. La Serbie voulait centraliser tout le pouvoir et accroître son influence sur le reste des nations : la Croatie, la Bosnie-Herzégovine, le Monténégro, la Slovénie et la Macédoine.

Après la déclaration d'indépendance de la Croatie en 1991, une guerre éclata marquant à jamais l'histoire de Dubrovnik. Le fait que cet endroit était protégé par l'Unesco aurait pu laisser croire que la guerre respecterait la ville fortifiée de Dubrovnik, mais ce ne fut pas le cas. Les habitants de Raguse n'étaient pas préparés à une attaque, n'avaient pas d'armée et ne reçurent aucun soutien international.

Les troupes serbes attaquèrent la ville fortifiée et ses environs par voie terrestre, maritime et aérienne, profitant de sa proximité avec la frontière du Monténégro. Les bombardements, qui durèrent 8 mois, sont encore présents dans l'esprit de tous ceux qui survécurent. Aujourd'hui, il est possible de distinguer depuis les murs de Dubrovnik les anciennes toitures des plus récentes, qui furent reconstruites après la guerre.

Au total, plus de 160 civils moururent et de nombreux monuments historiques furent détruits par les bombes.

Le musée

Le musée de la Guerre d'Indépendance est formé de plusieurs salles abritant du matériel audiovisuel pour expliquer les bombardements et diffuser les témoignages des gens qui les ont vécus en personne.

Dans l'une des salles du musée, un documentaire est projeté avec des images du bombardement de la ville fortifiée et des interviews des familles qui y perdirent tout, y compris leurs proches. Le musée explique chronologiquement tous les épisodes de la guerre que Dubrovnik subit de 1991 à 1995 à travers une collection assez complète.

Intéressant pour connaître l'histoire

Le musée de la Guerre d'Indépendance est la meilleure galerie pour découvrir l'histoire récente de Dubrovnik. Il est important de savoir que le musée se concentre sur les bombardements de la ville et décrit la guerre du point de vue croate. Vous resterez sans voix en observant les contrastes entre la ville en flammes exposée par le musée et la ville de Dubrovnik telle que nous la connaissons aujourd'hui.

Comment s'y rendre

Le musée de la Guerre d'Indépendance est situé au sommet de la colline Srđ. La meilleure façon de s'y rendre est d'utiliser le téléphérique de Dubrovnik qui, en quelques minutes, vous mènera au sommet et vous offrira une vue spectaculaire sur la ville fortifiée.

Horaires

Tous les jours de 8h00 à 22h00.

Prix

Adultes : 30 kunas (4€ environ).
Étudiants : 15 kunas (2€ environ). 

Le billet est valable pour huit autres musées de Dubrovnik.