Cathédrale de Dubrovnik

Cathédrale de Dubrovnik

Découvrez l'histoire de la cathédrale de Dubrovnik, un temple du XVIIIe siècle qui abrite les vestiges de Saint Blaise, saint patron de Dubrovnik.

La cathédrale de Dubrovnik fut construite sur les vestiges d'une ancienne église romane qui fut détruite lors du séisme de 1667. Selon la légende, Richard Cœur de Lion aurait payé la construction de la nouvelle cathédrale pour remercier les habitants de Dubrovnik qui lui avoir sauvé la vie lors d'un naufrage sur l'île voisine de Lokrum.

Cette nouvelle cathédrale baroque construite en 1713 devint rapidement le bâtiment religieux le plus important de Dubrovnik. L'élément le plus frappant de la cathédrale est sa coupole.

À l'intérieur de la cathédrale de Dubrovnik vous trouverez des peintures d'artistes croates, italiens et flamands. Le tableau le plus important est L'Assomption de Marie de Titien.

Le trésor de la cathédrale

La partie la plus intéressante de la visite de la cathédrale de Dubrovnik est de voir le trésor de la cathédrale, conservé dans une des chapelles. Il abrite les restes de Saint Blaise, patron de Dubrovnik, l'une des rares reliques a avoir survécu au tremblement de terre de 1667.

Les reliques sont un crâne, une jambe et un bras, et sont conservées dans trois coffres plaqués or décorés de pierres précieuses. Le jour de la Saint-Blaise, l'une des fêtes les plus attendues de Dubrovnik, des reliques du saint sont exhibées à travers la ville.

Horaires

Tous les jours de 9h00 à 20h00.
Les dimanches jusqu'à 17h30.

Prix

Entrée gratuite.
Entrée au trésor de la cathédrale : 10 kunas (1,3€ environ)